Archives de catégorie : Ecole

Un jeu collectif pour fêter la rentrée 2022

Cette année, nous avons organisé un jeu collectif pour fêter les retrouvailles de la rentrée. Tous les enfants de l’école étaient mélangés dans différentes équipes. Les grands ont pris beaucoup de plaisir à accompagner les plus petits.

Le but du jeu : réussir le plus vite possible son puzzle composé de 8 morceaux. Les équipes étaient réparties sur la cour du haut et dans le jardin.

Vous pouvez retrouver les règles du jeu dans le détail sur le site de l’UGSEL 56.

Bilan de l’année 2021/2022

Nautisme : Voile pour les CM1, aviron pour les CM2, piscine pour les CP CE1 CE2 : un parcours de découverte cohérent sur l’ensemble de la scolarité.

Où sont vos talents ? Journée des talents pour les CM2 : l’apogée d’un cursus placé sous le signe de la valorisation de chaque enfant.

Trans’arts : Une belle exposition à la médiathèque réunissant le travail de tous les élèves de l’école en collaboration avec l’école Saint Martin de Trédion et le collège Sainte Marie d’Elven autour du thème de l’année « Lumière ».

Rassemblement des chorales : Après deux ans de pause, deux classes ont pu y participer et bénéficier toute l’année d’un entrainement au chant choral ô combien exigeant, ô combien formateur.

Espace vert : Notre grand jardin a permis une multitude d’activités, entre autre la participation au plan Vigie Nature Escargots. Les élèves de petite section ont joué aux chercheurs en herbe avec beaucoup de sérieux.

Découverte du Gouren : sport traditionnel breton en avant-goût de l’année 2022/2023 : notre thème d’année sera axé sur la découverte des patrimoines.

Aménagement de l’école : l’OGEC et l’AEP ne sont jamais en vacances, tout est prêt pour la rénovation d’une classe de maternelle et pour le remplacement d’une toiture.

Méthode de la Préoccupation Partagée : L’équipe pédagogique a été formée à cette méthode qui permet une lutte efficace contre l’intimidation scolaire.

En route pour la classe de neige ! Au programme, ski, bien entendu, mais aussi balade en raquettes, visite du Pic du Midi de Bigorre et des grottes de Médous, randonnée en vallée, veillée contes… La découverte de la montagne par nos petits Bretons a été l’occasion de superbes moments.

Découverte des ateliers « Mon Moment Magique » avec Amélie : Parce qu’il n’est jamais assez tôt pour apprendre à s’écouter et à prendre soin de soi, les CE1 et CE2 ont participé à 3 ateliers pour apprendre à se poser, à respirer…

Et la solidarité dans tout ça ?… Les élèves ont participé au repas partage. Guy Gillet est venu en amont les sensibiliser aux causes que défend la Solidasport. Les dons seront partagés entre l’association « Je bouge pour les autres » et « le Secours Catholique » de Monterblanc.

Littérature : La classe de MS-GS est allée à la rencontre de l’auteur illustrateur Bastien Contraire. Les enfants ont découvert ses albums « Les intrus » et ont participé à un atelier d’illustration. Pendant ce temps les CM1-CM2 et CM2 ont eux aussi bénéficié de l’offre « Expression Livre », proposée par GMVA (Golfe du Morbihan Vannes Agglomération). Autour de la philosophie, les élèves ont découvert les œuvres de l’autrice jeunesse Alice Brière-Haquet. Ils ont pu lui poser leurs questions et partager leurs lectures de la collection Philonimo. Ensuite, l’illustratrice Csil les a rencontrés pour une journée autour de la technique de l’estampe. L’année a été ponctuée de nombreux débats à portée philosophique qui aiguisent l’esprit critique.

Anglais au quotidien. L’association Pop English en maternelle et Fizz en primaire interviennent pour un temps hebdomadaire 100% en Anglais et des temps de vie quotidienne sont vécus en anglais au sein de l’école.

Cinéma, l’école a participé en mars à la fête du court métrage. Occasion de découvrir ce format de film, de travailler sur l’image, la narration, la compréhension pour les plus petits.

Rencontre avec le navigateur Mathieu Souben : Les CE1 ont échangé avec ce participant de la Transat Jacques-Vabre. Il concourait, avec son équipier Sébastien Rogue, dans la catégorie des Oceanfifty (trimaran de 50 pieds).

Ouverture du CE1 bilingue à la rentrée 2023.

IBSA intervient auprès de nos élèves toutes les semaines et leur permet de découvrir une multitude de sports comme la boxe, le tchoukball, le kin-ball ou le single rope… Certains groupes ont même été initiés au tir à l’arc adapté.

XVII années passées dans notre établissement, toute la communauté éducative a souhaité une belle retraite à Béatrice Thomas.

Semaine sur les dangers domestiques à l’Ecole Notre Dame de la Croix

Du 15 au 19 novembre, la plupart des classes de l’école ont bénéficié d’une animation sur les dangers domestiques proposée par Groupama et la mairie de Monterblanc.

Les enfants ont pu repérer les différents dangers en se promenant dans les pièces d’une maison reconstituée et échanger avec les animateurs.

Les remarques des enfants étaient très pertinentes et ils ont beaucoup apprécié ce moment.

Dans le garage
Dans la salle de bain
Dans la cuisine

Vous avez dit: « Jeu libre pendant la récréation »?

Après deux ans de formation pour toute l’équipe et deux ans de travaux d’aménagement du terrain. Voila en photos les premiers résultats:

Pourquoi ce projet?

L’importance du Jeu n’est plus à démontrer. De nombreuses études montrent à quel point les conditions de jeu données aux enfant sont déterminantes dans leur développement : tous les êtres humains ont besoin de jouer dans leur enfance. Jouer est un comportement inné de l’espèce.

Ce que nous voulons pour nos élèves et comment nous l’avons mis en place:

Notre objectif est que le jeu soit un processus librement choisi par les enfants, sans but extrinsèque. Nous souhaitons que ce jeu libre se développe dans un espace naturel car le contact avec la nature est source de jeu, de bien-être et est un tremplin pour beaucoup d’apprentissages.

Nous ne souhaitons pas d’un environnement aseptisé où la priorité est le contrôle du « risque » au détriment de l’enfant lui-même et de son développement. Ce souhait ne peut pas se mettre en place n’importe comment. Le sujet du risque est subjectif et doit être travaillé en équipe, l’adulte est vigilant à la sécurité de l’enfant et intervient en suivant le protocole d’évaluation des bénéfices et des risques établit au préalable. Toute l’équipe a été formée pendant 2 ans à l’accompagnement du jeu libre, l’encouragement, la sécurisation et l’intervention constructive et positive auprès des enfants.

Le principe de la « Boîte à Jouer » est un dispositif qui valorise et améliore la qualité du jeu des enfants en extérieur dans les structures éducatives. Ce projet existe en Angleterre depuis de nombreuses années et est mis en place sur le temps périscolaire dans quelques écoles de la région parisienne avec le soutien de l’association Jouer pour vivre. De nouvelles ressources ludiques sont introduites régulièrement et l’environnement humain est modifié, transformant l’expérience des enfants et des adultes dans la cour.

Concrètement!

Concrètement, des coffres et un local sont remplis d’objets disparates, de pièces et matériaux en vrac, comme des tubes en carton, pneus, morceaux de tissu, filets, cordes, etc. Ils sont ouverts quotidiennement durant les temps de récréation, et tous les enfants sont libres d’y accéder (l’organisation a été un peu adaptée en cette période de crise sanitaire pour se conformer au protocole). L’imagination et la créativité des enfants s’exprimant pleinement dans cet environnement, les objets en vrac sont détournés et transformés, devenant parties intégrantes de leurs jeux.

Le matériel est renouvelé régulièrement avec du matériel issu du réemploi, contribuant à une transformation des pratiques et des regards sur l’objet chez les enfants immergés dans ce nouvel environnement ludique, et chez les parents, témoins du jeu des enfants, et sollicités pour la collecte.

Notre projet est enrichi par la valorisation de notre espace vert. Les enfants sont en contact avec la nature, jouent avec les éléments naturels. Nous développons un potager pédagogique et profitons de ce projet concret pour sensibiliser les élèves à l’écologie.

Les impacts de ce projet

– Développement de la créativité naturelle de l’enfant,

– Apprentissage par le jeu, intelligence manuelle,

– Inclusion sociale et collaborations,

– Bien-être physique,

– Autonomie et confiance en soi,

– Amélioration du comportement et réduction des incidents et accidents dans la cour,

– Meilleure disponibilité pour les apprentissages académiques,

– Augmentation du bien-être pour les enfants et les encadrants des terrains de jeux et cours de récréations

– Sensibilisation au réemploi et à l’écologie.

La mise en place d’un tel projet n’a pu se faire et ne pourra continuer à évoluer qu’avec la mobilisation de l’ensemble de l’équipe éducative et une forte participation des parents, des grands-parents et des sympathisants. C’est un vrai travail d’équipe !

Classe de neige

La classe de neige a merveilleusement commencé : soleil et neige à l’arrivée ! Après un bon petit déjeuner, tout le monde s’est installé dans sa chambre avec ses copains et copines. Ensuite essayage du matériel de ski et concours de mini bonshommes de neige!

Après un bon repas (steak haché/frites!) et un temps de sieste, une balade à la découverte de Sainte Marie de Campan à la recherche d’un pré pour une bataille de boules de neige…mais pour la bataille il faudra attendre un peu que la neige tombe davantage !..

Retour aux 4 saisons pour la douche, on mange tôt et au lit, il faut prendre des forces pour le lendemain.

Deuxième jour.

Ce matin les enfants ont vu la neige tomber!

Nous avons fait une belle promenade en raquettes à Payol. Paysages magnifiques et des guides pour nous expliquer la faune, la flore! Heureusement la neige a cessé de tomber pour nous laisser apprécier cette excursion.

Et là, les élèves sont partis skier.

Après une bonne nuit, nous passons une bonne journée avec un temps magnifique. Aujourd’hui c’est journée ski. Après la séance de ce matin, les élèves avaient hâte d’y retourner cet après midi.

Un projet d’écriture autour de la Grande Guerre

Blanche et Eugène ont vingt ans en 1914.

Amis d’enfance, la guerre les sépare.

Laissant derrière eux leur village de Monterblanc, Eugène rejoint les combats cependant que Blanche s’engage comme infirmière.

En découvrant un vieux coffre dans le grenier de l’école, nous avons mis la main sur des lettres, des poèmes et quelques cartes postales que les deux amis avaient conservés. Nous les partageons avec vous.

Bonne lecture.

Une correspondance pendant la Grande Guerre